Vous êtes en début ou en milieu de parcours académique. Vous songez à vous réorienter en Grande Ecole de Commerce, mais vous ne savez pas si ça en vaut véritablement la peine ? Vous n’avez qu’une vague idée sur les modalités de recrutement, de concours, et vous avez peur de ne pas vous sentir véritablement à votre place ? Alors cet article est pour vous.

 

Lire plus : Découvrir toutes les Grandes Ecoles accessibles après les concours AST ! 

 

Nous tâcherons de vous aider à savoir si vous devrez ou non tenter d’intégrer une Grande Ecole de Commerce à travers trois questions.

 

Le monde des Ecoles de Commerce m’intéresse-t-il ?

En amont, l’on retrouve un écosystème propre à ces écoles : des concours communs, des oraux d’admissions similaires avec certaines particularités selon les écoles, des propositions de parcours classiques…Néanmoins, l’on retrouve également le même esprit en aval. En effet, les Grandes Ecoles de Commerce sont marquées par une large diversité de cours (de la finance à la sociologie en passant par le codage informatique), des opportunités de parcours à l’international et de doubles-diplômes, une employabilité assurée sur le marché du travail et un accompagnement personnalisé pour les étudiants.

 

Lire plus : 10 raisons de faire une Business School !  

 

Autrement, l’un des éléments majeurs et caractéristique de ces écoles est la vie étudiante riche et intense qu’elles peuvent offrir (engagement associatif, soirées étudiantes, événements, conférences, tables rondes…). Il s’agit d’un véritable monde à part entière, dont l’intensité de l’expérience est mesurée par votre implication dedans. À vous de savoir si ce monde vous plaît ou non. 

 

Ma personnalité est-elle adaptée à une Grande Ecole de commerce ?

Cette question est la suite logique de la première. Si le monde de ces écoles vous plaît, il faut également savoir si vous y êtes adaptés ou non. Le premier point à considérer est celui de la diversité. En effet, intégrer un de ces établissements revient à côtoyer un large panel d’étudiants venant de tout horizons. Vous serez amené à fréquenter de jeunes adultes venants d’une multitude de pays différents, parfois ne parlant votre langue, et pouvant avoir des schémas de pensée très différents des vôtres.

 

Vous serez également probablement amenés à aller à l’international (une caractéristique fondamentale des Ecole de Commerce), et à vous accoutumer à une toute nouvelle culture. De plus, il faut savoir être curieux et s’intéresser à plusieurs choses différentes à la fois (l’on rappelle que vos cours peuvent être très diversifiés quel que soit votre cursus et que vous serez vivement encouragés à découvrir de plus en plus de nouvelles choses). Aussi, vous serez entourés de personnes ambitieuses et vous serez, à un moment ou un autre, amenés à porter vos propres projets (en association, en projet pédagogique, en projet professionnel…). Il est donc vivement conseillé de vous approprier cette ambition et d’avoir envie de s’accomplir en exploitant les ressources qui vous seront fournies par votre école.

 

Lire plus : La vie en école de commerce : nos conseils et témoignages ! 

Suis-je capable de m’investir en temps et en qualité pour passer mes concours ?

Intégrer une Grande Ecole de Commerce en milieu ou en fin de parcours revient à cumuler les cours que l’on suit, passer ses examens et travailler pour les concours d’admission de ces écoles. Entre le concours Passerelle, Tremplin, les écoles qui admissent les candidatures sur dossier, le Tage Mage et le TOEIC, l’on peut facilement se perdre et se sentir débordé. Il vous faut donc avoir la rigueur et le sérieux nécessaire pour s’organiser et travailler avec sérieux ses concours en parallèle de ses études.

Il faut être capable de s’investir pour ne pas finir par « jeter de l’argent par les fenêtres » (les concours et les frais d’admission peuvent représenter un coût conséquent lorsque l’on postule pour plusieurs écoles). En parallèle, il vous faut une bonne gestion du stress, surtout en cas d’admissibilité, car les oraux d’admission impliquent un déplacement sur campus dans toutes les écoles pour lesquelles vous avez été sélectionné, ainsi qu’une bonne préparation, impliquant une bonne connaissance de ces dernières.  Ainsi, si vous êtes sérieux, organisés, rigoureux et que vous savez gérer votre stress, alors votre preuve d’implication est indéniable.

 

Lire plus : Comment alléger ses frais de scolarité en Grande Ecole ? 

 

Enfin, si vous n’avez que des réponses positives à toutes les questions qui ont été posées précédemment, alors n’hésitez pas et candidatez pour une Grande Ecole de Commerce !